Développer la rencontre et l'échange entre le public, l'artiste et les oeuvres « décloisonner » les publics

La commune de Vallet connaît depuis une vingtaine d’années une forte croissance démographique. Même si le poids de la vigne et ses conséquences spatiales et économiques maintient Vallet dans une certaine ruralité, on assiste à une mutation socio-démographique qui fait émerger de nouveaux besoins et de nouvelles demandes.


Constat

Au-delà de cette croissance, les habitants quittent peu le territoire, les différents taux de l’INSEE (taux d’évolution du lieu de résidence, l’observation du lieu de naissance…) montrent un fort attachement pour le pays du vignoble nantais. Ce n’est pas un territoire de passage.

Objectifs

Contribuer à maintenir une qualité de vie, une certaine convivialité dans une commune où il fait bon vivre.

Moyens

  • une programmation éclectique qui aborde tous les genres du spectacle vivant (800 abonnés, 12 000 spectateurs par saison) dans un lieu modulable de 400 à 1500 places. Une politique d’abonnement qui incite à la découverte de spectacles en développement en utilisant les têtes d’affiche comme « locomotives »
  • mise en place de soirées à thème pour toucher de nouveaux publics : soirées cabaret, apéro/concerts
  • « lancement de saison » sur le marché de Vallet avec spectacle de rue, exposition sur la saison et places de spectacles à gagner.
  • Des résidences de création qui permettent la rencontre entre les artistes et la population
  • Inscription de l’espace culturel de Vallet dans son territoire, à l’échelon du Pays du Vignoble Nantais avec la mise en place de projets en partenariat avec d’autres communes du Vignoble.
  • Des conventions ont été signées avec des regroupements de comités d’entreprise de manière à diffuser l’offre proposée par le Champilambart et à proposer des tarifs réduits auprès des salariés.